Your address will show here +12 34 56 78
Sculptures

Toirâ


Toirâ racine d'Aguaribay

Alors voilà! Vois, là,
Un bout de moi. Voilà,
L'histoire racontée,
De Toirâ bout de bois.

Issue d'une racine poivrée rose d'Aguaribay grandie au cœur de pierre d'une rivière desséchée. Toirâ se descelle de celle-ci gonflé de la violence de pluies tant attendues. Ballotté, emmêlé, secoué, grignoté, délassé, abandonné et ainsi de suite. Jusqu'à ce que, de l'assèchement nouveau, Toirâ puisse rencontrer. Rencontré le regard d'une main, une main d'abord hache qui l'arrache à son tronc, puis une main râpe, ciseau, scie et couteau. Cette main l'écorce, l'affine, l'enjolive de façons brutes laissant apparaître de profondes blessures.

Main démêle l'âme,
Et en mène Toirâ,
À rencontrer déjà,
Délicieuses flammes.

Flammes faites de bois de feu, d'une plume de duvet d'oisillon, d'essais de décor, d'une chichina grillé et d'un mille-feuille de carton et de brouillon. Cette folle flambée lèche Toirâ, manipulé dans une danse au fumet d'herbes et de tabac. Ivre de cette dense fumée, Toirâ se jette et se roule dans le lit de braises qui s'éteint, flammes déjà lassées, et s'en relève seul, délaissé, âpre et grisâtre. Toirâ a la gueule de bois brûlée de cette soirée d'enflammées. Une reprise en main s'impose et sous la tendre minutie râpeuse de caresses à l'huile de coude, elle lui redonne doucement sa jolie teinte.

Flânant deçà delà,
Toirâ, d'Eucalyptus,
Rencontre la bûche,
Rustre, un peu cracra.

La main soigne si bien les présentations qu'elles se font sans heurts ni fracas et la bûche apaise Toirâ et l'assoie. Une fois toutes les blessures découvertes pansées, fallut-il encore qu'ils se toisent, se profilent et s'ajustent. Et voilà Toirâ comme un serpent dressé, sur cette charmante bûche parchemin portée par quatre pieds polis de pommiers des bois. Afin que cette fois, le doux doigté de la main en cire d'abeille cupidon de Capella, les rende complémentaires, les liant enfin.

Maintenant soutenu,
L'histoire racontée,
Toirâ, fait de faces,
Écoute tes pensées.